Himalaya du Népal

 

 

 

 

 

 

 

   

 

L'Himalaya... le toit du monde

Les immenses montagnes de l'Himalaya fascinent les hommes depuis l'aube des temps. Bien avant notre ère, de vieux textes indiens mentionnaient déjà l'existence de montagnes gigantesques au nord de l'Inde où habitaient dieux et génies. Les premiers Occidentaux à atteindre cette contrée furent des Jésuites portuguais qui y fondèrent une mission à Tsaparang au Tibet en 1624. Des commerçants et des passionnés d’études orientales leur succédèrent au début des années 1800. Puis les grandes puissances de l'époque tentèrent d’y établir des monopoles commerciaux. Dans les années 1920, les premiers travaux d’Alexandra David-Neel sur le bouddhisme tibétain permirent de lever le voile sur les cultures de l'Himalaya, ce monde mythique alors peu connu. Hôte de pays longtemps interdits aux étrangers, qui l'ont enveloppé de mystère, l'Himalaya n'a vraisemblablement rien perdu de sa magie.


 

 

Gigantesque et majestueux

Le toit du monde, c'est l'Everest bien sûr, mais aussi la grande chaîne de l'Himalaya et les vastes territoires du Tibet, du Bhoutan, de l'Inde-du-nord, et surtout du Népal qui, accrochés à ses flancs, forment une zone géographique aussi vaste que diversifiée. Cette zone s'étire entre ciel et terre depuis les jungles tropicales blotties au pied de la chaîne jusqu'aux neiges éternelles recouvrant ses sommets. Cette vaste zone est désignée « aire himalayenne » ou Zone Himalaya.

Aire himalayenne Carte 

Les quatorze plus hauts sommets du monde, ceux qui excèdent 8 000 mètres, sont situés dans l'Himalaya. Le Népal en compte à lui seul, pas moins de huit. L'immense plateau du Tibet, propulsé à plus de 4 000 mètres d'altitude lors de la surrection de l'Himalaya, est le plus vaste et le plus élevé au monde. Sa partie la plus sauvage, le Changtang tibétain, ou « grande plaine du nord », est la deuxième plus grande zone écologique vierge, après l'Antarctique.

Les cultures et les modes de vie des peuples de l'Himalaya possèdent toutes les caractérisiques de la société rurale traditionnelle. Mis à part le rythme trépidant de quelques grandes villes, le temps y semble figé. La vie de village y prend des airs d'antan. Les coutumes ancestrales et les croyances religieuses, profondément enracinées, impreignent le quotidien des habitants. Certains croient même avoir trouvé au Bhoutan une réplique fidèle de Shangri La, le royaume idyllique, véritable paradis sur terre, décrit par James Hilton dans son roman Lost Horizon (1933).

Curiosité et fascination

À la vérité, l'ouverture sur le monde des pays de l'Himalaya a percé une part du mystère entourant cette vaste zone. Mais sa « magie » opère toujours. Attirés par les cimes de l'Himalaya et les paysages fabuleux suspendus à ses flancs ou blottis sur ses contreforts, les visiteurs d'aujourd'hui y découvrent des montagnes plus majestueuses, des espaces plus vastes, des peuples plus fascinants, des cultures imprégnées de légendes et de traditions plus vivantes que tout ce qu'ils avaient imaginé.

Vous rêvez du toit du monde pour y entreprendre un voyage ou nourrir tranquillement votre passion pour la haute montagne et l'Himalaya ! Les pages de la présente section vous y convient. Les uns y puiseront des informations pour répondre à quelques unes de leurs interrogations. Les autres y trouveront sans doute matière à nourrir leur rêve.  

L'Himalaya dans son contexte régional  Carte

Note
Note Recherche documentaire


 

 


Himalaya
En sanskrit, la neige se nomme hima tandis que alaya désigne une demeure. Himalaya... on ne pouvait trouver expression plus évocatrice que la demeure des neiges éternelles pour désigner la plus importante chaîne de montagnes de la terre. L’Himalaya marque d’une manière indélébile toutes les populations dont il est l’hôte. Depuis toujours, il est lieu d’éveil à la spiritualité. L'Everest, son point culminant, appelle au dépassement tous ceux et celles qui l’approchent pour tenter de l’apprivoiser.

Montagnes du Khumbu en Himalaya du Népal

Népal
Le Népal s’étire entre terre et ciel, de la plaine du Gange jusqu’au toit du monde. C’est une terre de contraste à la fois marquée par l’Inde et le Tibet. Une terre où cohabitent dans l’harmonie, de nombreuses ethnies et deux grandes religions : l’hindouisme et le bouddhisme. Une terre si proche du ciel que ses habitants, et tout ce qu’ils y ont bâti, sont profondément imprégnés par lui. Le Népal a vu défiler les alpinistes, les trekkeurs et les hippies sans perdre son âme. Ce qui le rend tellement attachant.

Cultures étagées en Himalaya du Népal

Everest
À 8 850 mètres d'altitude, l'Everest est le point culminant de la terre. Il en est aussi l'un des lieux les plus inhospitaliers en raison notamment des conditions polaires qui y règnent, ce qui lui vaut le surnom de Troisième Pôle. Les hommes ont mis une trentaine d'années pour le conquérir. Pourtant, il continue à dicter sa loi à tous ceux et celles qui tentent de répéter l'exploit. Son histoire révèle à la fois le meilleur et le pire aux plans de l'exploration géographique, de l'aventure extrême et de la « conquête de l'inutile », selon l'expression consacrée.

Crédits photo
© Daniel Gauvreau (en haut)
© Ryohei Uchida (en bas)

 

Page précédente   Visite guidée

Bookmark and Share

 

Organisation du site Plan détaillé du site Recherche sur le site Voyage Népal: Katmandou, Pokhara, Everest, Annapurna Infos pour préparer un trekking au Népal Récit de mon séjour au Népal Photos du Népal Infos à propos du site Documentation: Himalaya, Népal, Everest, Sherpa, Montagne Introduction - Zone Himalaya