Organisation du site Plan détaillé du site Recherche sur le site Voyage Népal: Katmandou, Pokhara, Everest, Annapurna Infos pour préparer un trekking au Népal Récit de mon séjour au Népal Photos du Népal Infos à propos du site Documentation: Himalaya, Népal, Everest, Sherpa, Montagne Introduction - Zone Himalaya

Himalaya du Népal

   

 

   
Page active
  Section Himalaya
Le pays vertical - Comme un escalier menant au toit du monde, s'élève au sud de l'Asie, l'Himalaya, un ensemble de chaînes de montagnes parallèles de plus de 2 500 km de long sur 250 à 400 km de large, formant un arc de cercle orienté est-ouest qui sépare le haut plateau du Tibet, au nord, de la plaine alluviale indo-gangétique, au sud. L'Himalaya s'étire entre la vallée du fleuve Indus à l’ouest, et celle du fleuve Brahmapoutre à l’est. Couvrant une aire estimée à 600 000 km², il se raccorde à la chaîne du Karakoram à l'ouest, et aux chaînes birmanes à l'est. Le versant sud de l’Himalaya coiffent le nord de l'Inde, le Népal et le Bhoutan. Son versant nord vient border le haut plateau du Tibet (Chine). Cette vaste zone constitue l'aire himalayenne.

 
 

Monde de démesure

L'aire himalayenne est un monde où règne la démesure. On ne peut décrire l'Himalaya, la chaîne qui en est le pivot, qu'au superlatif. C'est la plus vaste, la plus longue et la plus haute chaîne de montagnes de la terre. À cet effet, Alain Chenevière (1998) écrit :

En raison de son immensité, de la beauté de ses paysages, de la rigueur des conditions de vie qu’il impose à l’homme, l'Himalaya représente sans doute l’exemple ultime de la montagne.

Lieu mystique

Les populations habitant l'Himalaya ont vu dans ces montagnes magnifiques et effrayantes à la fois, un lieu mystérieux que les dieux se sont appropriés pour y établir leur demeure. Bien avant notre ère, les vieux textes indiens du Mahabharata et du Ramanaya mentionnaient déjà ces chaînes où vivaient dieux et génies. Connu des Occidentaux depuis la campagne d'Alexandre le Grand, l'Himalaya fait l'objet de la fascination des hommes. Mais son exploration géographique n'a véritablement commencé qu'au XIXe siècle.

Pour les habitants de cette région d'Asie, l'Himalaya évoque le divin. Il occupe une place prépondérante dans leur système de croyances. Le « séjour des dieux » est objet de vénération et lieu de ferveur et d'ascétisme pour les hommes. Faut-il s'en surprendre ? Les montagnes de l'Himalaya sont d'une hauteur telle que l'on y a l'impression que la terre, frôlant les nuages, se confond avec le ciel.

Le Grand Himalaya

Quelques sommets du Khumbu Himal, situé dans le haut Himalaya du Népal oriental. L'Ama Dablam, à gauche, est une montagne absolumernt magnifique, quel que soit le lieu d'où on la contemple.

Carrefour de civilisation

De tous les horizons, des groupes humains ont pris la route de l’Himalaya, ont traversé ses cols et y ont pris pays. Malgré les conditions difficiles dictées par cette chaîne gigantesque, ils se sont installés d'abord sur les contreforts de l'Himalaya, puis sur ses flancs et dans ses hautes vallées. Aujourd'hui, on estime la population habitant l'aire himalayenne à environ 40 millions de personnes très inégalement dispersée sur le territoire que recouvre l'Himalaya. La majorité de cette population habite les basses terres et les moyennes montagnes au-dessous de 3 000 mètres d'altitude et y mène une vie sédentaire.

Cette mosaïque humaine repose sur les trois pivots que sont l'hindouisme, le bouddhisme et dans une moindre mesure l'islam, à la fois religion, mode de pensée et manière de vivre.

 
Gigantesque mais vulnérable

Malgré son gigantisme, l'Himalaya demeure vulnérable. Les mécanismes d'érosion y sont présents comme partout ailleurs. Ses pentes escarpées et ses profondes vallées sont sans cesse battues par les vents qui usent sans relâche. Les pluies torrentielles des moussons font gonfler les rivières, provoquant à chaque année des innondations et glissements de terrains qui sèment la désolation.

Les glaciers himalayens sont tous en phase de retraite. Ils fondent rapidement sous l'effet du réchauffement climatique. Les experts estiment que la fonte des glaces fera d'abord gonfler le niveau des rivières, accentuant les dégâts des inondations déjà fréquentes. Dans un deuxième temps, le débit des rivières et des fleuves diminuera, occasionnant des pénuries d'eau potable en Asie, lorsque les masses glaciaires ne parviendront plus à les alimenter suffisamment.

Séjour des dieux

D'innombrables monastères ont été construits sur les pentes de l'Himalaya au Tibet, au Ladakh, au Zanskar, au Sikkim, au Bhoutan et dans le haut Himalaya du Népal. Sadhus, moines et lamas se sont réfugiés dans des grottes et des ermitages à flanc de montagne pour enseigner, méditer et trouver le chemin de l'Éveil. Depuis toujours des pèlerins sillonnent les sentiers de l'Himalaya pour visiter les lieux saints de l'hindouisme et du bouddhisme et porter leurs offrandes aux dieux qui y séjournent. Pourquoi ce lien étroit entre la montagne et la spiritualité ?

Les textes traditionnels, tant hindous que bouddhistes, désignent la chaîne himalayenne comme le lieu originel et le centre de l'univers. Le mont Kailash au Tibet est identifié par les hindous au mont Meru, une montagne mythique formant un pont entre la terre et le ciel selon les vieux textes du Mahabharata. Le dieu Shiva y serait né et y méditerait toujours, selon la croyance.

Les bouddhistes considèrent le mont Kailash comme la demeure de Samvara, la forme courroucée de Bouddha. La kora, consistant à faire le tour du mont Kailash à pied (53 km), représente le pèlerinage le plus saint qui soit pour les bouddhistes tibétains.

C'est à Muktinath au Népal que Brahma, créateur de l'univers pour les hindous, aurait allumé en guise d'offrande, une flamme bleue sur les eaux s'écoulant d'une source. Cette source est considérée comme un lieu de salut et de délivrance des péchés. Le prince Sidartha Gautama, devenu le Bouddha, est né à Lumbini au Népal, à l'ombre de l'Himalaya. Le Gange, le fleuve le plus sacré des hindous, prend sa source au Gharwal dans l'Himalaya indien.

Il n'est donc pas étonnant que l'Himalaya constitue un creuset pour la spiritualité des peuples dont il est l'hôte.

L'Himalaya depuis l'espace Photo 

Cartes géographiques
Carte Carte de l'Asie 
Carte Carte de l'Himalaya

 

Crédits photo
© Jean-Guy Harrison

 
Zone Himalaya | Accueil | Himalaya | Népal | Everest | Sherpa | Pays et régions | Montagne
Destination Népal | Cahier pratique | Carnet de voyage | Photos | Plan du site

Page précédente   Visite guidée

Bookmark and Share